Mots-clefs

, , ,

Pour une PME, il est difficile de faire la part entre la prestation de conseil et stratégie pure, l’aide à la décision, et l’intégration des technologies que l’on connait. Un CIO partagé, ne devrait pas assurer la moindre installation (dans un concept idéal probablement impossible). Il devrait investir du temps pour apprendre les métiers des entreprises conseillées.
Il peut alors « modeler » une infra IT adaptée aux métiers, et non faire subir aux métiers une IT rébarbative et mal adaptée aux métiers, et/ou aux budgets.
Il participe à la définition et la soumission des appels d’offres, et peut piloter la sélection des intégrateurs en charge de la mise en oeuvre, puis la contrôler.
C’est un vrai métier, que je nommerai volontiers « ICT Advisor ».

Il faut des séniors ou baroudeurs expérimentés, pour de telles opérations. Je comprend mal comment des « jeunots » issus de cabinets « prestigieux », arrivent à imposer des absurdités à certaines structures…

Publicités