Mots-clefs

La Suisse veut devenir le coffre-fort numérique du 21e siècle

Il faut ajouter à cela le côté Green Tech de la Suisse et de nos Data Centres ! En plus de nos capacités hydro et de rafraîchissements naturels…

Mais attention à ne pas laisser les « peurs » insuffler un élan de « contrôle abusifs » dans nos législations suisses. Cela ne serait pas la première fois, où le législateur serait « obligé » d’agir pour défendre les intérêts de quelques inquiets (dont moi-même, concernant le Cloud ;), contre le bien commun !

SVP, rassurez-donc nos concitoyens en expliquant aussi qu’en Suisse, on peut recourir à un juge du tribunal pour lever un accès à ces données, mais sous réserve d’une suspicion légitime et circonstanciée !

Contrairement aux USA qui pratiquent l’accès aux données d’office.

Mais c’est la même chose en France depuis décembre 2013, avec la LPM, loi sur la programmation militaire, le tribunal n’est plus nécessaire pour demander un accès aux données dans le Cloud… OVH a beau jeu d’annoncer que ses data centres, en Europe et au Canada sont hors « Patriot Act » ! Le « Cloud souverain Français », tu parles! Les entreprises françaises qui souhaitent plancher sur des projets d’optimisations fiscales, ont intérêt à le faire dans des serveurs US, et non FR, mais ce sera mieux plutôt en Suisse, bien entendu 😉

Publicités